mercredi 10 juin 2009

A propos de l'Atelier MEMOIRE

L'année scolaire va bientôt se terminer... c'est l'heure de faire le bilan de notre Atelier MEMOIRE qui fête déjà son deuxième anniversaire !
Ayant quitté l'école lorsque j'ai choisi de devenir enseignant référent ASH, je tiens sincèrement à remercier mes collègues de m'avoir toujours tenue informée de l'évolution de ce projet qui me tient réellement à coeur. Continuer à élaborer des projets pédagogiques, échanger sur les situations d'élèves qui se trouvent face à une difficulté scolaire importante et participer à la recherche d'adaptations permettant de répondre au mieux à leurs besoins, travailler en collaboration avec les enseignants... tout cela me permet d'être toujours concrètement auprès des élèves et de ne pas perdre de vue la réalité quotidienne d'une classe. Mais revenons à l'Atelier MEMOIRE...

Les + :

  • En ce qui concerne le contenu des activités, aucun changement n'a été apporté, les jeux proposés permettent réellement d'atteindre les objectifs visés. Des progrès importants sont rapportés notamment pour les élèves qui étaient en difficulté dans le repérage spatio-temporel.

  • Les jeux de catégorisation ont engendré un enrichissement considérable du vocabulaire et une meilleure structuration de la pensée.

  • Les élèves sont actifs et réellement acteurs de leurs apprentissages. Le pictogramme "Chut" présenté à chaque début de séance n'est plus nécessaire, le calme et le silence semblent s'installer d'eux-mêmes, la concentration est intense. Même ceux qui, en classe, "attendent que l'on fasse à leur place", "ne se mettent pas en route"... se mettent ici à la tâche. La motivation est réelle.

  • Cet atelier transversal vise l'enrichissement des processus et des élaborations : le transfert des acquis se vérifie réellement dans les activités quotidiennes de la classe.

  • Les élèves qui ont vécu cet atelier l'an dernier en GS (et qui étaient en difficulté) manifestent leur joie cette année en CP lorsque, pour les mêmes activités... ils atteignent "le niveau 3".
Les - :

  • L'atelier est mis en place une heure par semaine, mais il est soumis aux aléas de la vie de la classe et de l'école. Pour de nombreux élèves, toutes les activités ne peuvent être proposées, le temps manque.

  • Il n'y a pas de continuité en CE1. Il s'avère que pour certains élèves, la poursuite de cet atelier serait pourtant bénéfique.
Côté "pratique" : Des aimants ont été ajoutés derrière les pièces de certains jeux (jeu de l'hexagone, par exemple) pour éviter que les pièces ne bougent... Cela permet également à certains élèves de travailler en plan vertical sur le tableau magnétique de la classe.
Et je suis tellement convaincue que nous n'avancerons que si nous réussissons à travailler ensemble que je ne résiste pas à vous transmettre la conclusion du message de ma collègue : " L'année prochaine, on remet ça avec beaucoup d'enthousiasme et en se souvenant du plaisir qu'on a eu à construire ces jeux avec toi." ( Merci Nat ! )

2 commentaires:

  1. maitre E en Gironde , je viens de trouver votre petit trésor sur la mémoire ! bien des enfants que je suis sont vraiment en difficulté dans ce domaine et souvent aussi manque de vocabulaire ! j'ai une équipe qui sera surement trés partante pour le mettre en place l'an prochain ! on le potasse pendant les vacances et c'est parti! merci pour le partage ! je vous tiens au courant !!!
    Nathalie

    RépondreSupprimer
  2. Nathalie ... toujpours à l'affut des idées et des nouvelles pratiques , je te reconnais bien là ! Effectivement cet atelier mémoire en GS-CP a le mérite d'exister et peut permettre d'élaborer d'autres idées ; à partager ...
    Odile , de Lyon

    RépondreSupprimer